Informations du CHSCT en période de crise sanitaire


Vous trouverez ici, en commençant par les plus récentes,
 des informations en provenance de :
- la FNEC FP FO, présente aux CHSCT Ministériels
- le SNUDI FO 17, François DUBREUIL étant présent aux CHSCT Départementaux

CHSCT Ministériel du 30 avril 2020


le compte rendu du GT CHSCT Ministériel

30 avril 2020

CHSCT Départementaux des 6 et 9 avril 2020

Message du SNUDI-FO 17, copie à l'union départementale, à la fédération départementale, au syndicat national - transmis par François DUBREUIL le 9 avril 2020

 
 Chers camarades,
 
 Le CHSCT s'est à nouveau réuni aujourd'hui, et il le fera chaque jeudi jusqu'à la fin de la crise. Ce sont de courtes réunions (1h), en vidéoconférence.

Le SNUDI avec sa fédération la FNEC-FP a pris toute sa place dans la préparation de cette réunion, puisque notre proposition de déclaration a été contresignée quasiment telle quelle par la FSU et l'UNSA ! Il ne s'agit pas ici de se gargariser d'une prise de position, mais de constater l'accord sur l'ensemble de nos revendications figurant en fin de document.
 
La réunion en elle-même a principalement consisté en avis votés par les représentants et réponses de l'administration.
En bref,

nos demandes d'enquêtes et de participation aux cellules de crise n'ont toujours pas reçu de réponse satisfaisante,

tous les salaires seront versés quelque soit le statut des personnels (aucun jour de grève de prélevé)

Les vacances restent maintenues (propos du ministre) et seuls les enseignants volontaires seront sollicités. 

Et concernant le télétravail et ses conséquences sur la santé et les conditions de travail (attributions du CHSCT)  M. Charpentier (adjoint de la DASEN) propose que le CHSCT fasse des propositions de consignes pour encadrer le travail à distance ! 

Il n'est bien entendu pas question que le SNUDI se prête à une telle manœuvre.
Premièrement, le télé-travail EST encadré par des textes, qui doivent être appliqués: 
 

pas plus de 2 ou 3 jours par semaine 

volontariat strict de l'agent 

examen des conditions de travail en CHSCT préalable ou le plus rapide possible,(horaires, exigences...)

fourniture par l'administration de tous équipements et abonnements (y compris forfaits téléphoniques, souvent mis lourdement à contribution).

On est loin du compte ! Il est vrai que toutes ces conditions ne peuvent être réunies pour tout le monde aussi rapidement. Mais c'est justement pourquoi les efforts consentis largement au-delà de nos obligations doivent nous valoir confiance et soutien plutôt que surveillance constante et tâtillonne.
 
 Deuxièmement, nous ne tomberons pas dans ce qui est visiblement un piège: lorsque des consignes doivent être formulées, c'est le rôle de l'employeur ! Ainsi que de faire face, lorsqu'elles ne sont pas acceptables, aux réactions des travailleurs. Notre place c'est de répercuter vos besoins, vos difficultés, vos conditions de travail incorrectes, les risques sur votre santé dans tous ses aspects. C'est de revendiquer ce qui est nécessaire pour résoudre ces questions.
 
Nous avons besoin de vos retours ! Impossible d'améliorer vos conditions de travail si vous ne nous informez pas.


Message du SNUDI-FO 17 - transmis par François DUBREUIL le 6 avril 2020

Chers camarades,

Il va de soi que dans la période le CHSCT, instance en charge de la santé et de la sécurité au travail, doit jouer pleinement son rôle et et que son importance est encore soulignée. C'est d'ailleurs pourquoi FO s'est opposée à sa suppression programmée mais non encore effective. Remplacer les CHSCT par des pseudo-instances sans pouvoirs ni moyens est criminel !

Celui de notre département s'est réuni jeudi 2 avril.

Quelques extraits:

La DASEN explique que la priorité est la continuité pédagogique en veillant à la sécurité des personnels. Pour FO - et dans la loi - c'est le contraire ! L'employeur est en tous temps responsable de la santé et de la sécurité au travail ! C'est le décret de 1982 que FO défend à chaque fois qu'il est attaqué.
 

 Les représentants ont dû rappeler à la DASEN qu'il est interdit d'obliger un directeur à venir à l'école, or cela s'est produit. (des instructions doivent être données aux IEN dans ce sens. Faites remonter au syndicat toute tentative dans ce domaine, nous devons pouvoir demander des comptes.)

Face au manque de matériel, la DASEN répond que chacun a sa vision de l'hygiène ! Est-ce faire preuve d'un trouble obsessionnel que de vouloir porter des gants pour accueillir des enfants de soignants ?

Mme Paolini, le seul médecin de prévention présent dans l'académie a démissionné. Comme ses précédents collègues, l'impossibilité de mener à bien ses missions a eu raison de son engagement.
La DASEN renvoie le problème au niveau académique.

Durant le confinement, le CHSCT va se réunir chaque jeudi.
 Encore une fois, faites remonter les informations, expliquez-nous votre situation, afin que nous puissions intervenir, et/ou vous guider pour remplir le registre Santé et Sécurité au Travail.